Netflix commence à facturer le partage de compte




Dans cinq pays d'Amérique latine, les utilisateurs de Netflix doivent désormais débourser environ 3 euros pour utiliser la plateforme en dehors de leur foyer principal.


Netflix affirme depuis quelques mois sa volonté de lutter contre le partage de mots de passe entre utilisateurs. La plateforme, qui peine à tenir ses objectifs financiers, cherche à multiplier ses sources de revenus, et, parmi elles, l'impossibilité pour les utilisateurs de partager leur mot de passe - et donc leur compte, avec n'importe qui, de façon gratuite. Bloomberg apporte de nouvelles informations sur les méthodes qui seront employées par le géant du streaming pour faire payer le partage de mot de passe à ses abonnés. Dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, un nouveau profil payant est ainsi proposé aux utilisateurs qui veulent faire profiter de leur compte à d'autres personnes. Les abonnés doivent désormais débourser environ 3 euros pour bénéficier d'un profil Netflix en dehors de leur résidence principale (géolocalisée par la plateforme), par exemple pour en faire profiter un ami ou de la famille, mais aussi lorsqu'ils se trouvent dans leur résidence secondaire. Une facturation qui ne s'active toutefois qu'au-delà de deux semaines d'utilisation.


En échange de ces 3 euros supplémentaires, le bénéficiaire dispose d'un profil pérenne à son nom. Il ne profite en revanche pas de son propre compte et ne peut accéder à des options de diffusion sur plusieurs écrans ou de création de plusieurs profils.


Seules les TV sont concernées


Cette nouveauté ne concerne par ailleurs que le visionnage sur télévision: les abonnés utilisant Netflix sur smartphone, tablette ou ordinateur ne devront payer aucun frais supplémentaire. Une décision qui s'explique par le caractère "mobile" de ces appareils.


Netflix a précisé, lundi 18 juillet, les cinq pays d'Amérique latine dans lesquels est testé ce dispositif: le Honduras, l'Argentine, le Salvador, le Guatemala et la République dominicaine. Il est pressenti pour être déployé dans d'autres pays, dont la France, dans les mois à venir.


En plus de cette lutte contre le partage de mots de passe, qui concerne, selon les chiffres de la plateforme, 100 millions de foyers, Netflix cherche d'autres sources de bénéfices.




LOGO YOUMOVE 1.jpg